Si vous vous trouvez dans un pays tropical chaud, vous avez probablement été malade de la malaria. Elle est transmise par la piqûre d'un insecte, le moustique, que l'on trouve généralement en Afrique et en Asie. Découvrez ici l'essentiel de ce que vous devez savoir sur le paludisme.

Définition et symptômes

La malaria est causée par la piqûre du moustique anophèle femelle. Cet insecte transmet à l'homme un parasite, le Plasmodium, qui est responsable des symptômes observés chez un individu atteint de la maladie. sur ce site, cliquez ici pour découvrir d'autres informations.

Après la piqûre de l'insecte, un petit bouton qui démange apparaît sur la surface piquée. Plus vous vous grattez, plus le bouton grossit. Une dizaine de jours après la morsure, l'individu présente une fièvre accompagnée de douleurs musculaires. Si le paludisme n'est pas ou mal traité, il peut évoluer vers des cas graves comme le neuropaludisme et devenir fatal.

 

Traitement et prévention

L'utilisation d'antibiotiques ou de sirops antipaludéens est efficace pour traiter la maladie. Les molécules qui peuvent traiter efficacement le paludisme sont, entre autres, la quinine, la chloroquine et l'artémisinine. Toutefois, l'utilisation de ces traitements ne garantit pas une guérison complète. Il est préférable d'être prudent. À ce jour, il n'existe pas de vaccin contre le paludisme.

Pour prévenir le paludisme, dormez sous une moustiquaire imprégnée pour éviter les piqûres de moustiques. Il existe des pommades répulsives qui peuvent être appliquées sur le corps si vous ne supportez pas la chaleur de la moustiquaire. 

Des molécules peuvent également être prises pour prévenir la maladie. L'utilisation d'insecticides est également utile pour repousser les moustiques. Ces insectes se développent dans les endroits humides, il est donc fortement recommandé de couvrir les points d'eau stagnante, de boucher les puits ou toute autre source d'eau susceptible de les attirer. 

Il reste beaucoup à faire pour réduire de manière significative le nombre de patients atteints de paludisme dans le monde. Toutefois, les campagnes de sensibilisation et la distribution de moustiquaires contribuent à résoudre le problème dans une certaine mesure.